Logo_PT
cvsm_muitas_fatalidades_acontecem_header_desktop
cvsm_muitas_fatalidades_acontecem__header_mobile

Le 17 Novembre 1981

Le 17 Novembre 1981

Beaucoup de fatalités surviennent et blessent profondément au fond d’un point qui offre encore une résistance.

Qu’est-ce qui provoque la douleur ?

Qu’est-ce qui supprime l’état de paix ?

Il me vient même à l’esprit un grand aspect de paix relative : la paix qui se fait lorsqu’une grande satisfaction est accordée à tous ; la paix qui se produit quand tous sont satisfaits, comme si la satisfaction que chacun pouvait sentir n’était pas conditionnée à la vérité de chacun. Et quand tous sont satisfaits dans leur propre vérité, celui qui a rempli les exigences de la vérité de chacun témoigne d’une atmosphère sereine, joyeuse – à cause de la satisfaction – et ressent une paix. Il semble que c’est la paix qui est conférée lorsque vous réussissez à faire en sorte que tout se passe bien, quand les événements sont toujours conformes à ce que chacun en attend. Et de cette satisfaction découle la paix. Mais cette paix n’est pas la Paix. Et combien il est difficile de trouver cette autre Paix !

Parce qu’il semble que cette satisfaction que nous obtenons chez les autres est ce qui nous confère la paix. Cela semble constituer une sorte de pare-vent, quelque chose qui retienne l’avalanche d’insatisfactions qui existent contre vous, contre quiconque veut promouvoir la paix. Et vous ne vous rendez compte de l’avalanche qui existe, que lorsque vous ne pouvez pas maintenir cette paix, à cause du mécontentement – du conflit, du doute… Comme si l’insatisfaction n’était pas juste, comme si le conflit n’était pas juste.

(…) Qui parvient à pénétrer l’impénétrable qui existe, pourra se retrouver dans un état de Paix, principalement s’il démontre le courage d’affronter l’avalanche, la tempête ; principalement s’il démontre le courage d’assumer l’insatisfaction de ceux qui l’entourent, de l’assumer comme étant le fruit de la Justice.

Dr. Celso Charuri

Dr. Celso Charuri

Idéalisateur et Fondateur de PRÓ-VIDA

Textes précédents

1980

Un jour il n’y aura pas d’ombre, parce que la

Le 27 Janvier 1980

Lorsque, en harmonie musicale, vous placez un accident, cela augmente beaucoup plus la créativité et le pouvoir par rapport aux ensembles harmoniques. (…)

1980

Un jour il n’y aura pas d’ombre, parce que la lumière ne le permettra pas. Un jour il n’y aura personne avec des

error: Conteúdo reservado ao Site da PRÓ-VIDA.

X