Logo_FR
Logo_FR
Logo_FR
Logo_FR
cvsm_outuno_header_desktop
cvsm_outuno_header_mobile

Le 8 Avril 1981

Le 8 Avril 1981

L’Automne

En Automne, quand les fruits abandonnent les arbres, qui les ont fait naître, et se jettent à terre…

En Automne, quand les feuilles vertes perdent leur éclat et cessent d’alimenter la plante, avec leur métabolisme de nectar éthéré des radiations solaires, et l’abandonnent…

En Automne, quand les oiseaux migrent vers de nouveaux parages, laissant le silence et la tristesse autour des arbres qui les ont accueillis pendant les bonnes saisons, uniquement pour entendre leur chant joyeux et enjoué, sans rien demander d’autre…

En Automne, quand la propre terre qui s’est bénéficiée de son ombre rafraîchissante devient sèche et aride, refusant l’alimentation…

En Automne, quand ceux qui l’ont admiré et ont profité de sa beauté, l’abandonnent aussi, l’arbre se maintient vivant et serein. Il ne se décourage pas et attend. Il connaît sa mission et ne se désespère pas. Il ne hait ni ne se venge. Il sait qu’à l’humiliation succédera l’exaltation, et, c’est pourquoi, il attend avec un Courage fier, l’hiver qui le couvrira de nuages gris et fangeux d’humiliation, dans une tentative finale de le détruire.

Mais, dans sa sève coule l’Esprit de l’Éternel, et l’arbre le sait bien, il en est conscient. Et, dans une attitude passive et résignée, il comprend le caractère éphémère des temps.

Alors, ceux-ci étant passés, il voit pousser sur sa branche la plus distante, un bourgeon, comme s’il lui annonçait les récompenses pour tant de Courage. C’est le Printemps qui surgit.

Et, à nouveau la terre recommence à lui donner l’aliment, les feuilles reviennent avec leurs vert d’Espérance, les oiseaux sur ses branches construisant leur demeure, les fleurs et les fruits à l’enjoliver et, finalement, les personnes à l’admirer. C’est la gloire, passagère bien sûr, mais trop noble pour être méprisée.

Dans les saisons d’Automne, sachez imiter l’Arbre.

Dr. Celso Charuri

Dr. Celso Charuri

Idéalisateur et Fondateur de PRÓ-VIDA

Textes précédents

Le 2 Juillet 1981

Un nain ou un petit enfant arrive devant la Pyramide de Khéops et dit : « Ou bien vous me donnez une glace

error: Conteúdo reservado ao Site da PRÓ-VIDA.

X