Samedi 22 Août 2020. Siège Central de la PRÓ-VIDA, à Sao Paulo, Brésil : date et local d’une solennité de plus de Donation de la Centrale Générale de la Dîme (CGD)PRÓ-VIDA. Un geste qui se répète il y a 40 ans, depuis 1979, lorsque Dr. Celso Charuri, idéalisateur et fondateur de PRÓ-VIDA laissa comme marque la 1ère Donation de la Centrale Générale de la Dîme dans la ville de Birigui /SP.

IMAGEM05

À cette occasion, 57 institutions, localisées dans 13 états du Brésil ont été bénéficiées. En tout, elles développent des services d’assistance pour 167 mil personnes. La majeure partie d’entre elles offre à leur communauté des cours de formation professionnelle, des activités récréatives et pédagogiques, un service médical d’odontologie, de physiothérapie, et de phono audiologie.

Observant les normes d’isolement en vigueur, seules deux des institutions ont participé en personne à travers leurs représentants ; les autres ont marqué présence au moyen d’une plateforme virtuelle, aussi bien que leurs invités et les milliers de participants de PRÓ-VIDA dans plusieurs villes du Brésil, et dans plusieurs pays des Continents Américains, d’Europe et d’Asie.

IMAGEM01

Quand la nécessité exige l’isolement, les opportunités pour que notre Mental se manifeste ensemble et à l’unisson apparaissent. De cette façon, conscients de leur responsabilité et conformément aux normes de gestes barrière nécessaires établis durant la pandémie, les membres intégrants de la Centrale Générale de la Dîme accomplissent leur objectif en réalisant cette donation virtuelle et en donnant une fois de plus un exemple d’action. Faisant ainsi un pas de plus pour la construction d’une société meilleure, moins égoïste, plus juste, solidaire et fraternelle.

Cette donation a été le résultat d’un travail conjoint de la Centrale Générale de la Dîme PRÓ-VIDA et de ses filiales, les Centrales de la Dîme de Sao Paulo, ABC, Americana, Belo Horizonte, Campinas, Campo Grande, Curitiba, Goiânia, Jaú, Piracicaba, Santos, Sao José dos Campos, Sorocaba, Taubaté, et Varginha, à la suite d’une analyse minutieuse des demandes, des documents exigés et de l’identification des nécessités réelles des institutions impliquées.

Gabriela Rocha Gopfert Bueno, collaboratrice de la CGD-PV a fait la lecture de la lettre formalisant la donation de milliers d’items répondant aux sollicitations des 57 institutions, qui représentent parfois l’unique alternative de service d’assistance pour les communautés où elles sont insérées.

IMAGEM10

Parmi les différents dons accordés 20 véhicules, y compris une ambulance équipée d’une Unité de Soins Intensifs mobile, un tracteur 4 x 4 et un bateau à moteur, des équipements hospitaliers tels que des appareils complets pour vidéolaparoscopie ; des matériaux de construction ; trois générateurs photovoltaïques, des équipements pour physiothérapie et phono audiologie ; des équipements industriels et des ateliers de formation professionnelle.

Au nom de toutes les institutions bénéficiées, Ana Paula Haussauer, représentante de l’APAE de Sao Caetano do Sul/SP, et Luiz Villares, représentant de la Fundação Amazonas Sustentável de Manaus/AM ont prononcé leurs remerciements.

Ana Paula a déclaré que « si l’homme avait notion de la capacité et de la potentialité qu’il détient pour faire le bien à son prochain, le monde serait bien meilleur » et dans la séquence, Villares a émis la réflexion suivante : « et quand nous sommes quelquefois, un peu attristés, un peu fatigués de continuer notre mission, nous connaissons la PRÓ-VIDA : Cet organisme merveilleux qui prodigue le Bien depuis quelques décennies ».

La FAS a été la première organisation d’Amérique du Sud à recevoir le prix UNESCO-Japon pour l’Éducation pour le Développement   durable (EDS). La mission de cette institution, outre le fait de réaliser des travaux de préservation de la forêt et des ressources de l’Amazonie, est d’améliorer la qualité de vie des communautés indigènes et riveraines, dans le but principal de les rendre indépendantes afin qu’elles puissent assurer leur maintien et garantir la subsistance de ses membres.

A la suite, Januario Micelli Neto s’est prononcé au nom de la PRÓ-VIDA et de la Centrale Générale de la Dîme et a commencé son discours faisant allusion à la phrase « Donner le poisson est important, mais enseigner à le pêcher est tout aussi important » en référence au travail réalisé par la Fundação Amazonas Sustentável (FAS).

IMAGEM07

En finalisant, le représentant de la PRÓ-VIDA et de la Centrale Générale de la Dîme a insisté sur la signification réelle de cette donation : « Nous ne voulons pas donner uniquement de la matière. Nous ne voulons pas être évoqués, à peine, par ce que nous donnons, et si, par l’exemple. L’Exemple qu’un monde meilleur est possible ».

Cette solennité virtuelle réalisée le 22 Août a permis des milliers de visualisations dans toute la planète, à différents endroits, mettant en évidence l’exemple de l’action de la Centrale Générale de la Dîme, traversant les barrières physiques et se faisant présente partout où se trouve quelqu’un en harmonie avec cet objectif.